FRANCE,  SURF,  TRAVEL

Pourquoi pas nous ?

Et si on partait voyager ? Pendant un an ? 

Et on va où ? On fait quoi ? On y va comment ?

Les vagues sont cool là-bas ? 

 

Tellement de questions peuvent se poser quand on se lance dans une toute nouvelle aventure. Cette idée part plus ou moins d’un coup de tête dissimulé, un vieux rêve auquel on n’osait plus penser. C’est pourtant en sortant de mon Service Civique que le destin m’a rappelé qu’on pouvait vivre sa vie à fond. Nous voilà, en février 2018 à préparer notre départ pour 9 mois en Irlande.

 

  • Comment ?

Il y a à la fois tellement d’organismes et souvent si peu de solutions. Pour cette première destination « longue durée » nous avons choisi un pays d’Europe. En effet, on peut voir ici la simplicité mais cela commençait par là. J’ai découvert il y a 6 mois l’existence du SVE : « Service Volontaire Européen ». Le principe paraissait magique! Tu bosses dans une association avec comme but d’aider autrui en donnant de ta personne. En échange, tu es logé, nourri, sans frais médicaux, aidé pour rejoindre ton organisme d’accueil… tout semble idéal. Cela doit l’être quand ton organisme d’envoi (celui qui t’aide pour la paperasse française; sans qui tu ne peux partir) croit en toi. Pas de chance, nous étions deux à vouloir partir ensemble, et cela paraissait irréalisable dans tous les cas…

Il était temps de nous débrouiller par nos propres moyens. Tout ne s’est pas fait en quelques jours, mais on se rapprochait chaque minute de notre but par des heures de recherches. Il fallait que nos choix se resserrent, que nos idées s’éclairent et que notre motivation reste solide.

On a commencé par affiner nos envies de lieux et de vie. Le destin nous a encore donné un coup de main pour nous faire rencontrer des personnes incroyables. Nous avons trouvé notre hôte pour 9 mois sur Homestay. Ce site étant très bien pensé, il nous a été facile de prendre contact avec la famille et maison de nos rêves. Je vous le conseille totalement, même pour des vacances!

 

 

  • Pourquoi ?

C’était le moment. Maintenant que tout cela avance, je ne saurai comment imaginer 2018 autrement. Ca n’a pas été de tout repos et je sais que ce n’est pas encore le depart, mais oui, ça faisait du bien de rêver. Voyager fait partie intégrale de mon éducation et de la vie que j’ai toujours envisagé. J’ai eu de la chance. J’ai eu cette veine d’avoir un père prêt à m’emmener découvrir l’Europe en voitures, trains, avions, le but étant de m’ouvrir aux autres et d’ouvrir mes yeux sur la beauté du monde. Puis les études sont arrivées et le temps à manquer. Le projet de partir en Erasmus restait dans ma tête… mais à quoi bon ? J’avais envie de découvrir à 200% la vie autre part. Je voulais travailler, parler, dormir chez l’habitant, changer de lieux, et évidemment.. surfer.

L’Irlande fut presque une evidence (après quelques discutions sur le Portugal), l’ile émeraude serait notre prochaine destination. On était d’accord pour avoir cette immersion totale dans la vie locale et les coutumes. On est prêt à boire des litres de Guinness, pas de soucis. Il y a là-bas de l’amour dans l’air et l’océan jamais très loin. Non, il ne fera pas chaud tout le temps, l’eau ne sera pas plus tempérée qu’en Normandie, la pluie ne tombera pas moins… mais on est certain d’avoir trouvé un bout de notre paradis.

 

 

  • Quand ?

Les projets se concrétisent, les dates sont fixées. Nous partirons fin septembre prochain pour rejoindre cette nouvelle vie. Notre route commencera par quelques détours dans le Pays de Galles. Le sud de l’Angleterre sera notre première maison ainsi que nos premiers spots de l’autre côté de la Manche. On poursuivra en traversant l’Irlande avant de poser une partie de nos affaires  à Galway. Nous travaillerons, découvrirons le pays, trinquerons, chanterons, et surferons… tel de bons voyageurs qui se respectent. Ce sera alors la saison idéale pour les vagues, pour les surfer ou juste les regarder (Mullaghmore, Mully, désolé mais je ne suis pas prête et je ne sais pas si je le serai un jour). On sera là pour voir passer les saisons et les ambiances.

Le retour se fera aux alentours de la mi-juin. On prendra de nouvelles routes par le nord afin de découvrir l’Ecosse et ses merveilles. Ensuite, l’histoire est loin d’être écrite… la magie des rencontres fera le reste.

 

 

  • Quels moyens ?

Nous quittons bientôt notre vie Rouennaise tout en sachant que c’est le moment idéal. Un pareil voyage ne se fait pas sans un minimum d’économies. Nous avons travaillé durs et aujourd’hui chaque investissement pour le futur nous tient à coeur. Le logement, les moyens de transport, les aménagements, le matériel de surf, tout cela se devait de rentrer dans un budget bien précis. Je suis heureuse de m’investir dans une si belle aventure, le prix ne sera que souvenirs quand nous serons arrivés. J’en aurai des histoires à raconter sur nos calculs, nuits blanches, longues discussions, brouillons, tout cela pour mettre notre aventure sur pied. Sans être millionnaires, nous avons fait notre choix. Vous pouvez avancer et prendre des décisions qui vous permettront de voyager et de vivre votre propre rêve. Il était l’heure que nous commencions le nôtre… le premier avant une longue série.

 

 

Je pense qu’il est temps de poster cet article. Cette semaine, malgré la neige, les routes bloquées, Paris en panique, le travail, les aléas de la vie et j’en passe, nous avons encore eu une chance inouïe. Les rencontres que nous avons pu faire lors de nos recherches et avancées sont incroyables. Quand on relève la tête de notre routine qui s’installe, même si nous n’en voulons pas, on découvre un monde prêt à nous accueillir. Le timing a toujours été d’une incroyable précision. Aujourd’hui, nous sommes fiers d’entamer une nouvelle relation avec un nouveau membre dans cette aventure… Notre camion « Petit Prince » va nous permettre de sillonner les routes d’Europe en toute confiance. À bord, nous pourrons trouver un toit et être au plus prêt des spots ainsi que de la communauté. Il sera bientôt fin prêt pour ce long voyage. Avant cela il partira découvrir les routes des Landes et du Pays Basque, et bien d’autres en France.

 

Êtes-vous prêt à suivre nos évasions ?

 

Surf - Skate - Urbex. 23 years old traveler from France.

7 Comments

  • Béatrice

    Bravo à vous deux d oser vivre vos rêves vos désirs vos CHOIX!!!ça donne envie tout simplement ,je suivrais vos aventures et expériences avec beaucoup d intérêt.
    Les voyages sont riches en expériences humaines et forment un esprit ouvert ,une vision philosophique de notre propre chemin sur cette terre et des milliers des images uniques au monde …
    Le ciel vous guidera et le petit prince bleu vous protégera sur vos routes parallèles….
    Hâte de vous lire ,de voir vos documents et photos magnifiques ,vous avez l oeil de l artiste …et tout me parle au plus profond de mon être.

    A vite HANNAH et KEVIN.

  • Joanna

    C’est génial! Il faut faire un petit tour en Cornouailles si vous passez par l’Angleterre – vous ne serez pas déçus 😉

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *