URBEX

Château des anges naufragés

Trésor.

Il n’y a pas d’autres mots pour décrire ce que je pense de l’urbex. La réelle définition est exploration urbaine. L’exploration, je dis oui, totalement. On parcourt d’abord le web (la toile, le internet) pour trouver un indice qui nous mènera à un chef-d’oeuvre. Ensuite, tels des aventuriers, des enfants qui jouent à un nouveau jeu, on fouille l’histoire du bâtiment, on sonde les cartes et plans pour ne pas faire n’importe quoi.

En effet, le but n’étant pas de faire n’importe quoi. On est ici pour toucher avec les yeux, pour se rendre compte que l’être humain est capricieux et que la nature nous dépasse. D’où le second terme « urbain » qui me correspond moins. Je trouve beau d’oublier un peu le béton, de voir le phénomène dans un autre sens. La nature n’attend que notre départ pour reprendre sa place.

Aujourd’hui, je dépose des photos d’un château dépeuplé. Dans la suite, je partagerai d’autres bâtiments. Je ne donnerai aucun indice particulier, aucune adresse. C’est une règle importante que je souhaite respecter dans ce « jeu ». Par ce terme je ne désigne pas l’amusement, mais la manifestation d’une discipline elle-même. Jamais je ne dégraderai un lieu ou en forcerai sa porte, là n’étant pas mon objectif. Je ne suis pas seule à partir en découverte, nous sommes deux, tout en connaissant chacun les risques encourus.

Cette demeure est une beauté architecturale, un ancien centre de vie qui sombre doucement dans l’oubli. Il méritait de renaitre au moins quelques instants par la photographie. La découverte est maintenant vôtre…

Si vous restez sur votre fin, je vous propose d’aller regarder la vidéo entière de notre escapade : juste ici.

Surf - Skate - Urbex. 23 years old traveler from France.

3 Comments

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *